Buch xParis retrouvé par Catherine Le Ray

Un livre de 275 pages sur Paris, un guide sur la Capitale à la veille du 21ème siècle, sous la forme d’une autobiographie. Il est illustré de près de 137 photos que j’ai dû choisir parmi les 500 clichés pris au fil de mes pérégrinations dans la ville aux cent villages. Ce ne sont pas les clichés que vous
 connaissez, mais le Paris insolite, historique et architectural que j’essaie, depuis des années, de faire connaître aux touristes.
Vous y lirez des citations d’auteurs célèbres, vous y découvrirez
d’utiles adresses de sorties, vous apprendrez où habitèrent Proust, Gide, Duras, Gainsbourg, Brel, Brassens et tant d’autres d’hier et d’aujourd’hui. Vous déambulerez dans le Montmartre des impressionnistes et dans celui de mon enfance, dans le Saint-
Germain de Sartre et dans celui de ma vie studieuse.
Vous vous proménerez dans le Marais artistique et cosmopolite.
“Je suis une ex-enfant de Pigalle, une ex-étudiante du quartier latin
et une citoyenne à temps partiel du Marais … Je dédie ce livre à tous ceux qui en ont été l’inspiration, ceux qui ont nourri ma nostalgie d’un Paris que j’ai vraiment commencé à aimer le jour où je l’ai quitté, il y a 20 ans … A tous ceux qui ont
 planté le décor de mon enfance au pied du Moulin Rouge, entre le Sacré Coeur et l’Opéra … A tous ceux qui sont entrés dans le patrimoine artistique de Montmartre, qu’ils s’appellent Toulouse-
 Lautrec, Renoir (père et fils), Aristide Bruant et Rodolphe Salis, Utrillo,
Picasso, Modigliani, Mac Orlan, Carco, Apollinaire, Breton, Truffaut,
 ou dans celui de Saint-Germain-des-Prés, qu’ils se nomment Villon, Voltaire, Baudelaire, Aragon, Desnos, Sartre et de Beauvoir, Duras, Ferré, Gainsbourg, Vian, Gréco, Prévert, et tant d’autres, pardon,
 de ne pas les nommer… A ceux qui, des Arènes de Lutèce à la Grande
 Arche, ont construit la gloire de Paris, à ceux qui, depuis Marville et
 Atget, ont immortalisé Paris, à ceux qui ont vécu les labeurs de la cité,
 de Sainte-Geneviève à Jean-Baptiste Clément, d’Etienne Marcel à Daniel
 Cohn-Bendit. A celles qui, de Joséphine Baker à Edith Piaf, ont chanté
 leur amour de Paris. A toutes les “Jolies mômes” de Léo Ferré et autres
 “Bandits sans gloires” de Boris Vian. Sans eux, Paris n’aurait pas
 d’âme… Je dédie ce livre à mes enfants franco-allemands pour qui Paris
 est “großartig” du sommet de la Tour Eiffel, née presque cent ans avant
 eux à une “Epoque” que l’on définira de “Belle” parce que le tournant
 du siècle laissera un répit entre deux guerres. Les temps ont changé,
 les Allemands ne s’arment plus que de leur appareil-photos et de leur
 dictionnaire pour assiéger la capitale, et la Vieille Dame de fer, symbole
 de l’Art Nouveau, reste un chef-d’oeuvre de résistance pour qui voudra
gravir ses 1652 marches! Ce livre tend à démontrer que Paris n’est pas
 à découvrir du haut de cet observatoire … Je dédie ce livre à mon mari allemand sans qui ne serait née en moi la passion de guider des touristes
 dans Paris. Je dédie ce livre à mon père artiste-peintre et décorateur
 qui m’a transmis l’amour des Beaux-Arts et à ma mère grâce à qui j’ai
 compris le vrai sens du mot nostalgie. Enfin, je dédie ce livre à tous
 les amoureux de Paris, de Héloïse et Abélard, aux “Amants du Pont Neuf”.
 Paris aux cent villages, Paris aux mille visages, il
faudrait plusieurs vies pour apprendre à te connaître, mais une
seule vie suffit pour apprendre à t’aimer. Alors voilà pêle-mêle
un pot-pourri d’émotions faites de souvenirs et de découvertes,
sans ordre et sans loi aucune de la description ou
de la chronologie,
mais en suivant les pas et les caprices de la liberté.
”Chacun de
nous porte en lui le Paris de son enfance, de sa jeunesse, et de ses
rêves, avec une secrète préférence, pour le Paris qu’il a logé dans
sa mémoire et qui lui paraît plus beau que celui du prochain.
“
(Julien Green)” (Copyright 2000 by Catherine Le Ray)


L’ouvrage (275 p. / 137 photographies)
peut être commandé
 par e-mail .
Il coûte € 20, frais de port en sus.
parismusette [at] catherine-leray.com